Les participants à la réunion de concertation pour dégager un candidat unique de l’opposition tenue, hier, au siège du Front pour la justice et le développement (FJD), n’ont pas s’entendre sur un candidat unique qui les représentera au prochain scrutin présidentiel.

Le communiqué lu à la fin de la rencontre par le président du FJD Abdallah Djaballah, indique que les participants à cette rencontre se sont mis d’accord pour poursuivre les concertations, tenir de nouvelles rencontres, inviter d’autres formations politiques et personnalités nationales à les rejoindre.

Aucun mot n’a été dit sur la question relative à la présentation d’un candidat unique de l’opposition qui affrontera le candidat du système.

Le document précise que la multiplication des actions de protestation dans les rues contre le projet de la continuité a dominé les discussions au point de constituer le point essentiel de la réunion.

Des actions saluées par le communiqué qui a mis en garde les pouvoirs publics contre tout recours à la violence ou la répression. Pour les rédacteurs du communiqué, ses actions spontanées témoignent de la prise de conscience populaire.