Les chances de réussite des consultations lancées par le Premier ministre, Nourreddine Bedoui pour former son gouvernement tombent l’une après l’autre comme les feuilles des arbres en automne.

En effet, après l’opposition qui a affiché sa position avant même de recevoir l’invitation et les 13 syndicats autonomes qui ont décliné, hier, l’invitation du Premier ministre, le tour vient à l’Organisation nationale des parents d’élèves de rejeter l’invitation de Bedoui.

L’organisation a rendu publique aujourd’hui, un communiqué dans lequel elle qualifie d’« inutiles » les rencontres initiées par le Premier ministre. « Après une large consultation en interne, l’Organisation nationale des parents d’élèves a décidé de boycotter les consultations initiées par le Premier ministre auxquelles elle a été invitée par le biais du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales », lit-on dans le communiqué de l’organisation qui rappelle que toutes les demandes d’audiences qu’elle a adressées aux autorités publiques dans le passé, n’ont pas eu une suite favorable.

« Le ministère de l’Education nationale a toujours refusé de travailler avec notre organisation portant agréée par l’Etat ce qui nous motive aujourd’hui, à s noupositionner avec le peuple », écrit l’organisation.