Le CNRC se modernise.

L’Algérie comptait près de 1,912 million d’opérateurs inscrits au registre du commerce à fin mars 2017 composés de 1,735 million activant sous le statut de personnes physiques et 176.717 en personnes morales (entreprises), a indiqué dimanche à Alger le directeur général du Centre national du registre du commerce (‘CNRC), Mohamed Slimani.

 

Par catégorie d’activités, les personnes physiques exercent, en premier lieu, dans la distribution de détail et de gros et dans les services alors que les entreprises, qui représentent moins de 10% de l’ensemble des opérateurs inscrits au registre du commerce, activent beaucoup plus dans les services, la production de biens et l’importation, a détaillé M. Slimani au forum d’El Moudjahid.

Jusqu’à fin 2016, 12.669 inscrits représentaient des opérateurs étrangers formés de 10.321 entreprises et 2.348 personnes physiques exerçant notamment dans les services. Quant au registre du commerce électronique (RCE) mis en place en mars 2014, le même responsable a fait savoir que le nombre global des opérateurs détenteurs de RCE s’est établi, à fin 2016, à 530.895 composés de 456.533  personnes physiques et de 74.362 personnes morales. Par rapport au nombre global des opérateurs économiques, la proportion des détenteurs du RCE représente environ 28%.

« Cette opération a été lancée avec succès. Il s’agit d’un registre infalsifiable grâce à un logogramme intégré dans ce document », a-t-il dit. Questionné sur le nombre de registres du commerce falsifiés, M. Slimani a estimé que le lancement du RCE avait participé « efficacement » dans la lutte contre ce genre de pratique frauduleuse, tout en évitant de la qualifier de  « phénomène ».

« Depuis 2014, soit depuis le lancement du RCE, nous n’avons identifié qu’une vingtaine de registres falsifiés. Nous ne pouvons donc parler d’un phénomène », a indiqué M. Slimani, en soulignant que ces cas de fraude concernent, en général, les registres des activités de distribution de gros et de détail.

Lors de cette rencontre, le directeur général du ‘CNRC a présenté les différentes missions du centre, les modalités d’inscription ou de radiation au registre du commerce, ainsi que la modernisation du ‘CNRC avec la concrétisation, dès cette année, de l’opération d’inscription en ligne.