Le ministre a indiqué que « 2018 sera l’année du lancement effectif » de ce projet, adopté en Conseil des ministres fin 2015.

 

En marge de la 2ème édition du Symposium international sur la translogistique, le transit et l’entreposage des marchandises (SITTEM 2017), le ministre des Travaux Publics et des transports, Abdelghani Zaalane, s’est exprimé sur le retard accusé dans le lancement des travaux du projet Port Centre, implanté à El Hamdania (Tipaza).

Le ministre a indiqué que « 2018 sera l’année du lancement effectif » de ce projet, adopté en Conseil des ministres, fin 2015. Ce grand port sera construit par deux entreprises chinoises CSCEC (China state construction corporation) et CHEC (China harbour engineering company), dans le cadre d’une joint-venture avec le Groupe public des services portuaires, selon la règle 49/51, pour un délai de réalisation de 7 ans.

Il sera financé en grande partie par un crédit chinois à long terme pour un coût global de 3,3 milliards de dollars, selon le protocole d’accord signé en janvier 2016.  Le projet de loi de finances 2018 qui sera présenté devant les membres du Conseil de la nation ce dimanche a consacré un budget de 150 milliards de DA pour le financement de la première phase de ce projet.