docteur

Durant la saison estivale en cours (du 27 mai au 25 août dernier), les services des la Protection civile ont recensé  près de 700 personnes morts dans des accidents de la circulation et des noyades.

Pour ce qui concerne les accidents de la circulation routière, les éléments de la protection civile indiquent dans un communiqué que 528 personnes ont trouvé la mort durant la même période, tandis que 23 841 personnes ont été blessées dans ces accidents En tout, ce sont 18 355 accidents de la route qui ont été signalés, ce qui a fait augmenter le nombre d’interventions liées aux accidents de circulation à 29 395 interventions.
À travers ce bilan, les éléments de la protection enregistre une moyenne de 5 morts sur les routes d’Algérie durant l’été en cours, notamment durant le mois d’août, qui demeure très chaud. À souligner que le bilan indique que 96 personnes ont trouvé la mort sur les lieux de ces accidents et 3794 autres ont été blessées, entre le 5 et le 18 en cours.
Concernant les noyades, le même bilan précise que, depuis début du mois juin au 28 août dernier, 163 décès en mer, barrages et retenues d’eau. Ainsi, 83 personnes ont trouvé la mort par noyade dans les plages de 14 wilayas côtières. « 37 individus ont péri dans des plages surveillées, dont 12 noyés en dehors des horaires de surveillance, alors que 47 autres individus sont décédés au niveau de plages interdites à la baignade ».
Les décès par noyades enregistrés dans les plans d’eau (barrages, oueds, lacs, mares, retenues collinaires, piscines et bassins), ont atteint 80 décès, dont 10 cas dans des barrages, 16 dans des oueds, 32 dans des mares, 11 dans des retenues collinaires et 11 dans des bassins et des piscines.