La première voiture de marque « Hatchback Hyundai », produite au complexe de Tiaret dans le cadre du partenariat avec le groupe « Tahkout » a été exposée lundi à l’occasion de la célébration de la Journée internationale du travail.

 Les ministres du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, et de la Culture et des Relations avec le Parlement par intérim, Azzeddine Mihoubi étaient présents.

Ce véhicule, qui s’ajoute à la série produite par le complexe Hyundai de Tiaret, se caractérise par sa robustesse (107 chevaux et 1.4 essence) et est doté de hautes technologies (téléphone portable, anti brouillard et autres), selon le directeur de Hyundai Algérie, Brahim Smaili.

Le même responsable a annoncé que 500 unités de cette marque, fabriquées dans ce complexe, seront sur le marché algérien, ajoutant que le complexe produit d’autres marques à l’instar de Hyundai I10, Accent, Tucson, Creta et Santa Fe. L’usine produira prochainement un véhicule Accent algérien à cent pour cent, a-t-on souligné.

La production de véhicules de marque Hyundai a été lancée dans ce complexe le 1er novembre dernier pour un investissement de 250 millions de dollars et une capacité de production de 30.000 véhicules/an, dans une première  étape, pour atteindre 200.000 véhicules/an après cinq années, a-t-on indiqué.

En visitant ce complexe, situé dans la zone industrielle de Zaaroura au chef-lieu de wilaya, Mohamed El Ghazi a insisté sur l’importance des industries mécaniques de Tiaret générant de l’emploi, tout en exhortant les jeunes à créer des petites et moyennes entreprises de sous-traitance à l’industrie mécanique.

Le ministre a ajouté que l’émergence des entreprises et jeunes entrepreneurs dans la sous-traitance ouvrira le champ pour accéder à des marchés étrangers dans le domaine des industries mécaniques.