L’Office national algérien du tourisme (ONAT) a tracé « un riche programme » incluant plusieurs destinations touristiques du sud du pays, en prévision de la saison du tourisme saharien qui débutera le 27 septembre prochain et coïncidera avec la journée mondiale du tourisme, a indiqué le directeur général de l’Office, Mohamed Cherif Selatnia.

 

L’ONAT a tracé « un riche programme » pour la prochaine saison du tourisme saharien au profit des touristes nationaux et groupes touristiques étrangers (15 à 20 personnes), a déclaré M. Selatnia à l’APS. Djanet, Tamanrasset, Timimoune et la Saoura figurent entre autres destinations touristiques sahariennes « très prisées » au regard de leurs paysages naturels féeriques et de leur richesse culturelle, historique, archéologique et civilisationnelle, a-t-il précisé.

Le Directeur de l’ONAT a rappelé les démarches de l’Office visant à commercialiser et diversifier les offres touristiques afin de « convaincre les citoyens de passer leurs vacances à l’intérieur du pays au lieu de se rendre à l’étranger ». M. Selatina a en outre rappelé les projets d’investissement pour la réalisation de structures d’hébergement en vue de pallier les insuffisances enregistrées dans la région.

Il a également passé en revue les projets d’investissement que l’Office compte réaliser pour promouvoir le tourisme saharien, indiquant qu’un projet de réalisation d’un village touristique comprenant 100 résidences sera prochainement lancé et sera conforme aux normes en vigueur dans la région. Ces résidences seront dotées de structures de loisirs et de sport ainsi que de salles de conférences pour assurer le bien-être des clients.

Il a, par ailleurs, souligné l’importance de la diversité du produit touristique pour répondre à la demande des touristes, insistant sur la nécessité d’établir un partenariat avec les oeuvres sociales dans les différentes entreprises nationales pour des sorties touristiques hebdomadaires ou des vacances.

M. Selatnia a rappelé les sorties touristiques hebdomadaires organisées cette année au profit des travailleurs et étudiants dans le cadre des oeuvres sociales. « Plus de 6000 personnes ont bénéficié de sorties  touristiques à l’intérieur du pays », a-t-il précisé.

Une saison estivale « positive« 

Evaluant la saison estivale 2014, le responsable a estimé qu’elle était « positive » eu égard au nombre important de touristes qui ont afflué vers les villes côtières pour passer leurs vacances. Il a tenu à rappeler les prestations touristiques « de qualité » offertes par son entreprise pour plus de 3600 touristes durant août dernier dans les régions d’Annaba, Bejaia, Mostaganem, Tlemcen et Oran à des prix « raisonnables et compétitifs ».

 Il a été également question cette année d’élargir l’activité de l’entreprise à travers la signature d’une convention avec la Mutuelle générale de l’habitat et de l’urbanisme, a indiqué M. Selatnia, ce qui a permis, a-t-il ajouté, à 400 estivants répartis sur quatre groupes composés de 20 familles, de passer leurs vacances pour la première fois au centre familial de Ain Brahim (wilaya de Mostaganem).

Dans le cadre d’une opération pilote, une convention a été signée entre l’ONAT et la Mutuelle générale de l’habitat et de l’urbanisme qui a permis à des familles algériennes de bénéficier, grâce à la contribution des oeuvres sociales de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de vacances d’été dans ce centre, a fait savoir le directeur régional de la région ouest de l’ONAT, Hammou Belahcène.

« L’ONAT a assuré cette année, en coordination avec les oeuvres sociales du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, des vacances dans ce centre au profit de familles algériennes à des prix « raisonnables et compétitifs »(3000 DA/personne) », a précisé M. Selatnia. Le responsable a indiqué que les prestations « seront améliorées l’année prochaine au niveau de ce centre qui a ouvert ses portes en février dernier après une opération de réhabilitation ».