Pour une sortie de crise, l’intersyndicale de l’éducation qui regroupe six organisations syndicales plaide pour une phase de transition.

Les syndicats du secteur de l’éducation soutiennent les revendications de la rue exigeant le départ du système politique actuel. En effet, l’Intersyndicale de l’éducation nationale appelle tous les travailleurs de l’éducation à faire grève demain mercredi et à organiser des marches dans les chefs lieux de wilayas.

Dans un communiqué rendu public ce mardi, les six syndicats de l’éducation nationale estiment que les mesures promises hier, par le chef de l’Etat ne répondent pas aux aspirations des Algériens qui protestent dans les rues du pays depuis des semaines.

Ils qualifient la démarche du président de tentative de détournement du mouvement. Pour une sortie de crise, l’intersyndicale de l’éducation qui regroupe six organisations syndicales, à savoir le Cnapeste, le Snapest, le Cela, l’Unpef, le Satef et le Snte, plaide pour une phase de transition avec de nouveaux visages acceptés par la population.