Les deux partenaires (Sonatrach 51% et Total 49%) ont prévu de lancer les études d’ingénierie dès novembre 2018.

La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a signé ce dimanche 7 octobre deux nouveaux accords dans l’amont pétrolier et la pétrochimie avec le groupe énergétique français Total.

Le premier contrat signé par Sonatrach, l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) et Total, porte sur l’exploitation et le développement conjoint du périmètre Tin Foyé Tabankort Sud (TFT Sud).

Ce contrat d’une durée de 25 années, consentira à la réalisation des investissements nécessaires à la valorisation de réserves en hydrocarbures situées sur le périmètre de TFT Sud, estimées à plus de 100 millions de barils équivalent pétrole (bep).

Ce programme de développement qui comprend notamment le forage de 24 puits dans les niveaux du système géologique Ordovicien, la réalisation d’un réseau de collecte des puits producteurs et le raccordement aux installations TFT, devrait permettre d’atteindre une production cumulée de 12 GSm3 (milliards standards m3) de gaz sec, de 1,6 million de tonnes de GPL et de 1,3 million de tonnes de condensat, soit 108 Mbep au total jusqu’à 2042.

Pour le second contrat, il s’agit d’un pacte d’actionnaires permettant de créer la joint-venture STEP (Sonatrach Total Entreprise Polymères).

Cette société mixte sera chargée de mener à bien le projet pétrochimique commun à Arzew, qui comprend la construction d’une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et d’une unité de production de polypropylène (PP) d’une capacité de 550.000 tonnes/an.

Les deux partenaires (Sonatrach 51% et Total 49%) ont prévu de lancer les études d’ingénierie dès novembre 2018.

Ce projet permettra de valoriser le propane disponible localement en grande quantité en le transformant en polypropylène, un plastique dont la demande est en très forte croissance.