Photo Sonatrach
Une équipe de sept personnes a été envoyée par Exxon Mobil en Algérie pour rendre compte des possibilités d’intervention dans le domaine du schiste en Algérie.

La compagnie pétrolière nationale Sonatrach prévoit de signer un accord avec Exxon Mobil pour le développement du gaz de schiste avant la fin de l’année 2018, a annoncé mercredi, le P-DG de la Sonatrach, Abdelmoumène Ould kaddour, rapporte l’agence Reuters.

Ould kaddour a indiqué que sept employés d’Exxon sont actuellement en Algérie pour inspecter la géologie du pays et d’autres facteurs en vue d’un éventuel accord.

« Nous regardons leur expérience dans le schiste et voudrions qu’ils soient impliqués avec nous », a déclaré à Reuters Abdelmoumen Ould Kaddour,  en marge de la Conférence mondiale sur le gaz à Washington.

Sonatrach et Exxon ont commencé à parler il y a six mois d’un accord potentiel, a indiqué M. Kaddour. « Nous verrons probablement bientôt un accord Exxon avant la fin de l’année », a-t-il déclaré.

Exxon, le plus grand producteur de pétrole coté en bourse au monde, possède de grandes exploitations de schiste aux États-Unis et des décennies d’expérience dans les pays membres de l’OPEP.

Nabil Mansouri