Photo Sonatrach
Le P-DG de Total a déclaré que son entreprise vise à développer l’activité du solaire sur les sites pétroliers en créant une joint-venture avec Sonatrach.

En marge de la rencontre «Algeria Future Energy», organisée ce lundi 29 octobre au Centre International des Conférences à Alger, la compagnie pétrolière Sonatrach a conclu plusieurs accords avec les compagnies Total et ENI, portant sur l’exploration des hydrocarbures en offshores et le développement des énergies renouvelables.

Le premier contrat signé entre Sonatrach, Total et ENI, porte sur l’exploration en offshore au large de la côte algérienne. L’accord comprend l’exploration dans la zone est de Béjaïa,  par le groupe italien ENI sur une superficie de 15 000 m2. Le groupe français Total procédera à l’exploration dans la zone d’intérêt ouest sur une superficie de 10 000 m2.

Ces opérations d’exploration seront financées par les trois parties. Sonatrach prendra en charge 50% des coûts,  tandis que Total et ENI se chargeront du financement de l’autre moitié.

Pour le deuxième accord, il s’agit d’une cession par Sonatrach d’intérêts à l’italien ENI dans plusieurs contrats. Cet accord porte sur la cession d’intérêt de 49% de Sonatrach au profit d’ENI,  sur les trois périmètres d’explorations Zemlet El Arbi, Sif Fatima II et Ourhoud II.

En vertu de cet accord, il est prévu de réaliser un programme d’exploration pour un investissement de plus de 80 millions de dollars,  un programme de travaux de développement, estimé à 1.1 milliard de Dollars.

Concernant le troisième accord, signé entre Sonatrach et Total, il porte sur le développement des énergies renouvelables. Le contrat prévoit la réalisation d’un projet pilote sur le site GTFT d’une capacité allant de 4 à 20 MW, ainsi que des projets ayant des capacités allant de 12 MW à 110 MW qui seront étudiés sur des sites de Sonatrach.

En marge de la signature du contrat, le P-DG de Total a déclaré que son entreprise vise à développer l’activité du solaire sur les sites pétroliers en créant une joint-venture avec Sonatrach.

Rappelons que le sommet « Algeria Future Energy »  Coorganisé avec Sonatrach et la société britannique de conférences, d’expositions et de formation sur l’énergie et les infrastructures CWC, ce tient sous le thème de « la diversification, l’innovation et l’investissement ». Le sommet regroupe les leaders mondiaux de l’industrie des hydrocarbures et des énergies renouvelables, ainsi que les ministres de l’Energie de plusieurs pays et les secrétaires généraux, respectivement, de l’OPEP et du Forum des Pays Exportateurs de Gaz (GECF).