Une joint-venture Sonelgaz/GE Industrial sera créée sous le nom de

Ce complexe, dont le montant d’investissement avoisine 300 millions de dollars, produira à partir de 2017 des turbines à gaz, turbines à vapeur, des alternateurs et systèmes de contrôle constituant des blocs de puissance.

 

La Société nationale de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) et l’américain General Electric ont signé mercredi à Alger un accord de partenariat à long terme pour la réalisation d’un nouveau complexe industriel de fabrication de blocs de puissance à Batna.

Ce complexe, dont le montant d’investissement avoisine 300 millions de dollars, produira à partir de 2017 des turbines à gaz, turbines à vapeur, des alternateurs et systèmes de contrôle constituant des blocs de puissance.

Ces équipements fabriqués en Algérie, généreront environ 2.000 méga watt annuellement afin de satisfaire la demande croissante en électricité de l’Algérie.

Pour réaliser et exploiter ce complexe situé à Ain Yagout (Batna), une nouvelle société mixte sera créée dénommée General Electric Algeria Turbines (GEAT).

Cette joint-venture est détenue à 51% par Sonelgaz et 49% par une filiale de General Electric (GE Industrial).

Les statuts de GEAT ont été également signés par le PDG de Sonelgaz, Nourredine Bouterfa et un représentant du groupe General Electric, Steve Bolze, PDG de GE Energy& Water.

Ont été présents à la cérémonie de signature, le ministre du Développement industriel et de la promorion de l’investissement , Amara Benyounes et le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd.