57 parcelles totalisant plus de 22,548 ha ont été récupérées depuis le lancement de cette opération en 2016.

 

 A Tizi-Ouzou, l’heure est à l’investissement. Selon le Président de l’APW de cette wilaya, Youcef Aouchiche, 22,548 ha de foncier industriel ont été récupérés dans le cadre de l’opération « assainissement du foncier industriel à Tizi-Ouzou ». En effet, l’APW de Tizi-Ouzou compte aller vers la régularisation définitive du foncier industriel, la récupération des parcelles attribuées et non exploitées, la création d’une filiale de la banque extérieure d’Algérie (BEA) pour gérer le Fonds d’investissement de wilaya, la réalisation des zones industrielles de Draâ el Mizan et Tizi-Gheniff  qui compte plus de 120 hectares et dont l’assiette est extensible et l’attribution, à des investisseurs, du foncier géré par la société de gestion immobilière (SOGI).

Le P/APW de Tizi-Ouzou a indiqué dans ce sillage qu’un total de 57 parcelles totalisant plus de 22,548 ha ont été récupérées depuis le lancement de cette opération en 2016. Sur les 57 parcelles, a-t-il précisé, 55 représentent des lots récupérés au niveau des zones d’activité dont 14 à Tala Athmane, 5 à Boghni, 8 à Tadmait, 16 à Makouda, 2 à Aboubid, 4 à Tizi-Gheniff, 1 a Fréha et 1 à Mekla. Selon la même source, Il a été également procédé à la récupération d’un actif résiduel sur trois lots totalisant 4,7 ha à Larbâa n’Ath Irathen, et d’un second à la zone des dépôts de Tizi-Ouzou de 7160 m² et de deux actifs excédentaires l’un à Azazga, d’une superficie de plus de 5,688 ha, et l’autre à Oued Aissi de 2185 m².

M. Aouchiche, commentant cette opération, a fait savoir que l’Assemblée qu’il préside « veille à la récupération de tout le foncier industriel qui n’est pas exploité pour la réalisation de projets pour lesquels ils ont été attribués, dont des parcelles laissées en jachère ou détournée de leur vocation initiale », afin, assure-t-il,  de « débloquer  l’investissement au niveau de la wilaya et d’encourager les véritables porteurs de projets.