Le chanteur chaoui Sami Youress a rendu un émouvant hommage en chanson aux dizaines de tailleurs de pierre de Batna morts de silicose. Emotion sur la toile.

  

Postée le 10 mai dernier, la chanson intitulée « Tazrout takhadaât » – « la pierre traitresse » évoque avec des mots durs, les souffrances et les peines des familles touchées par cette tragédie. Une centaine de tailleurs de pierre sont morts au cours des 20 dernières années. Des gens qui travaillent et qui «taillent leur propre tombe » dit le chanteur qui ajoute que leurs maisons refusent de les oublier.

 

 

 

 Sur son compte Youtube, la chanson a réalisé plus de 6800 vues et une centaine de réaction. Partagée, par le chanteur du Rap Lotfi DK sur sa page Facebook, la même vidéo a réalisé en 24 heures, 4200 j’aime, une centaine de commentaires et 90 partages.

 Certains commentaires évoquent avec amertume les conditions de vie difficile dans les montages des Aurès notamment à T’kout où des jeunes sont amenés à cette activité néfaste à leur santé et dont en profitent les riches « dont les maisons sont décorées de la pierre taillée par des pauvres ».

 Des jeunes qui n’ont pas le choix continuent encore à s’adonner à l’activité de tailleur de pierre à T’kout où les habitants ont protesté à plusieurs reprises contre l’absence d’une prise en charge spécifique des personnes atteintes de silicose et de leurs familles. 

 La silicose est une maladie pulmonaire provoquée par l’inhalation de particules de poussières de silice (silice cristalline) dans les mines1, les carrières1, les percements de tunnel ou les chantiers du BTP2,3 (sablage, grenaillage4, cassage, meulage ou sciage de bétons5, mortiers5, taille ou découpe de pierres siliceuses, brique… sur des chantiers.. » lit-on sur Wikipedia.