Photo d’archives.

En 2017, on a déploré 3.639 morts et 6.287 blessées dans 25.038 accidents de la route qui ont eu lieu à travers le territoire algérien, selon un bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR). Ces chiffres, quoi que effarants, sont en baisse en comparaison avec ceux de 2016.

 

 

Quatorze personnes ont trouvé la mort et vingt autres ont été blessées dans un terrible accident de la circulation qui a eu lieu dans la commune de Sidi Ahmed, dans la wilaya de Saïda, a indiqué un communiqué de la Protection civile algérienne.

Le drame, précise le communiqué Protection civile, a eu lieu aujourd’hui à 15h20. Il a été provoqué par une collision entre un taxi et un minibus.

Pour rappel, en 2017, on a déploré 3.639 morts et 6.287 blessées dans 25.038 accidents de la route qui ont eu lieu à travers le territoire algérien, selon un bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR).

Ces chiffres, quoi que effarants, sont en baisse en comparaison avec ceux de 2016. La baisse est de 13,23% pour le nombre d’accidents, de 8,84% pour le nombre de décès et de 17,54% pour le nombre des blessés.

Selon les données rendues publiques par le CNPSR, 96% des accidents de la route enregistrées au 1er semestre 2017 sont dus au facteur humain : excès de vitesse (22%), manque de vigilance dans les zones urbaines (13,15%), dépassements dangereux (6,37%)… La tranche d’âge située entre 18 et 29 ans, indiquent ces données, est la plus impliquée dans les accidents de la circulation.