Devant la colère populaire, la délégation ministérielle a fini par à rebrousser chemin et annuler sa visite.

Les habitants de la commune d’El Houamed dans la wilaya de M’sila ont empêché cet après-midi une délégation ministérielle composée des secrétaires généraux des ministères de l’Intérieur, des ressources en eaux et la solidarité nationale de se rendre à la localité de Oum Chmel pour inspecter l’opération d’évacuation de la dépouille du jeune Ayache Mahjoubi, 31 ans, tombé dans la canalisation d’un puits artésien au puits artésien il y a sept jours.

Après avoir rendu visite à la famille de la victime, la délégation voulait se rendre sur le lieu du drame pour voir de prêt le déroulement de l’opération d’évacuation de la dépouille, mais des citoyens de la commune en ont décidé autrement. Ils ont fermé la route et invité la délégation ministérielle à quitter les lieux en guise de protestation contre la manière avec laquelle les pouvoirs publics aussi bien au niveau local que national ont géré cette tragédie. Certains contestataires n’ont pas hésité à jeter des pierres sur le cortège ministériel.

Effectivement, devant la colère populaire, la délégation a fini par à rebrousser chemin et annuler sa visite. Pour rappel, l’opération d’évacuation de la dépouille s’est poursuivie tout au long de la journée d’aujourd’hui.

Notons que le frère de la victime s’est emporté contre le wali de M’sila qui s’est déplacé sur les lieux  5 jours après le drame.

Regarder la vidéo  Nas Ouargla News