Selon la dernière étude du Consumer Lab d’Ericsson, présenté dimanche à Alger, « l’utilisation de l’Internet mobile (2G, 3G et 4G) est en net croissance durant les deux dernières années en Algérie, notamment dans les places publiques avec une « forte » consommation de vidéos ».

L’étude soutient que l’utilisation des applications mobiles est passée du simple au double durant la même période.  » 4 personnes sur 10 se connectent à leurs applications plus de 30 fois par jour contre 2 personnes sur 10 auparavant », a indiqué M. Lamine Ouerdi, responsable auprès de l’entreprise Ericsson.

Selon le sondage, ils sont 37% à se connecter entre 10 et 30 fois par jour contre 17% moins de 9 fois par jour. Parmi les différentes activités effectuées par les utilisateurs sur leurs smartphones plusieurs fois par jour, figurent notamment la connexion aux réseaux sociaux, la navigation sur le Net, la messagerie instantanée et le visionnage de vidéos de courte durée.
La part des utilisateurs de smartphone qui regardent des vidéos de courte durée au quotidien a presque triplé en deux ans.

Ils étaient ainsi 5 utilisateurs de smartphones sur 10 en 2019 à regarder chaque jour des vidéos de courte durée, alors qu’ils étaient à peine 2 sur 10 auparavant, a estimé M. Ouerdi, ajoutant qu’à l’inverse, la croissance est modérée pour les vidéos de longue durée avec 4 utilisateurs sur 10 seulement pour un usage hebdomadaire contre 3 précédemment.
Selon Ericsson, 55% des utilisateurs de smartphones regardent des vidéos à l’école et au travail, 47% dans les transports publics, 42% au niveau des places publiques et 32% à la maison.

L’étude menée au cours de l’année 2019 sur le comportement des utilisateurs des nouvelles technologies a touché six grandes villes d’Algérie à savoir Alger, Blida, Constantine, Sétif, Oran et Ouargla. Elle a couvert un échantillon de 1000 personnes âgées entre 15 et 59 ans de différentes catégories de la société.