Quatre étapes sont nécessaires pour la souscription à travers le site de la CAAR. Il faut introduire des informations sur le bien à assurer et décrire les garanties couvertes : la souscription fait appel à d’autres informations personnelles et aux caractéristiques du bien. Vient ensuite l’étape du paiement avec des informations via la carte interbancaire et le mot de passe e-payement. Enfin, le client obtient la confirmation et la production comme la transmission du contrat d’assurance ainsi que les conditions générales du produit et le reçu de paiement via un courriel.

 

  

Le ministre des Finances Abderrahmane Raouya a évoqué aujourd’hui à Alger l’importance, pour les entreprises, de généraliser le mode de paiement électronique afin d’être en conformité avec les décisions du gouvernement prises dans ce sens. Il a fait cette déclaration en marge de la signature d’une convention entre le PDG du CPA, Omar Boudieb, et celui de la CAAR, Brahim Djamel Kassali pour le lancement de la souscription en ligne du produit Multirisques habitation (MRH).

Le DG du CPA et le président de l’Association des banques et établissements financiers, Boualem Bendjaber, ont aussi encouragé les Algériens à adhérer à l’utilisation des nouveaux moyens de paiement.

Dans le cas des assurances, M. Boudieb a souligné que 42 terminaux de paiement sont installés à la CAAR à travers son réseau commercial.

Des cadres de la compagnie ont expliqué le processus d’adhésion des clients, la mise en place du système et le fonctionnement de la plateforme.

Avant d’aboutir à ce résultat, une démarche a été suivie par la CAAR par le biais de la création d’une commission ad hoc chargée du projet. Des tests en interne ont été effectués avant de parvenir à la validation de la plateforme après l’accord de la Banque d’Algérie et de la Société d’automatisation des transactions interbancaires monétiques (SATIM).

Quatre étapes sont nécessaires pour la souscription à travers le site de la compagnie qui présente une description détaillée de ce processus à commencer par l’établissement d’un devis.

Il faut introduire des informations sur le bien à assurer et décrire les garanties couvertes. La souscription fait appel à d’autres informations personnelles et aux caractéristiques du bien. Vient ensuite l’étape du paiement avec des informations via la carte interbancaire et le mot de passe e-payement. Enfin, le client obtient la confirmation et la production comme la transmission du contrat d’assurance ainsi que les conditions générales du produit et le reçu de paiement via un courriel. Incendie, vol, dégât des eaux peuvent ainsi être couverts à côté d’autres sinistres.

Le paiement en ligne concernera dans une seconde étape tous les produits proposés par la compagnie qui détient 14% du marché des assurances en 2016 avec un chiffre d’affaires avoisinant 20 milliards DA, selon un document remis à la presse.