Le général à la retraite, Ali Ghediri a été placé en détention provisoire par le tribunal de Dar El Beida, à Alger. aucune information n’a filtré au sujet des raisons de à l’origine du mandat de dépôt dont il fait désormais l’objet.

Selon le journal El Watan, Ghediri serait poursuivi pour falsification de signature lors de la collecte des signature pour les élections présidentielles d’avril dernier auxquelles ils devait participer.

Ali Ghediri avait été interpellé, hier en fin d’après-midi, avant d’être libéré vers 2 heures du matin. Il a été ensuite convoqué par les services de sécurité pour enquête, signale la même source. Il a été ensuite transféré vers le tribunal de Dar El Beida.