Il avait été interpellé hier tard dans la soirée, puis présenté au juge du tribunal de Bir Mourad Rais, l’homme d’affaires Ali Haddad, patron de l’ETRHB et ancien précédent du Forum des chefs d’entreprises FCE, a été incarcéré à la Prison d’El Harrach.

L’homme d’affaire est accusé de faits de corruption et d’exportation illicite de capitaux. Pour rappel il avait été arrêté dimanche dernier à la frontière avec la Tunisie et empêché de quitter le territoire.

Depuis la fin de semaine dernière la pression a été mise sur les oligarques qui se sont enrichi sous le régime d’Abdelaziz Bouteflika en leur imposant des Interdictions de sortie du territoire et en ouvrant des enquêtes sur la conduite de leurs affaires.

Hier, une heure avant la démission de Bouteflika le général de corps Ahmed Gaid Salah avait révélé, dans un communiqué, qu’il était derrière cette « campagne main propre ».