Un homme touché par des tirs de policiers a succombé à ses blessures au niveau du CHU Ibn Rochd à Annaba, après une intervention des forces de l’ordre pour arrêter un présumé narcotrafiquant.

La DGSN a publié un communiqué de presse mercredi 20 mai 2020 afin d’éclairer l’opinion publique sur les conditions ayant conduit au décès tragique d’un individu.

D’après la DGSN, l’opération a été menée hier 20 mai vers 18h00 au niveau du quartier d’El Qariya. Les éléments dépêchés sur place pour cette mission auraient, selon la version donnée par la DGSN, été attaqués par un groupe composé de 50 à 60 individus, des membres de la famille et des complices du suspect. « Ces derniers auraient utilisé des pierres, des armes blanches et un fusil harpon contre la police, qui a dû riposter avec des balles en caoutchouc », souligne la DGSN. « Le présumé narcotrafiquant a été arrêté alors qu’un autre individu touché par des tirs des policiers a succombé à ses blessures au niveau du CHU Ibn Rochd ». A ajouté la même source.

 « Les lieux du drame et les douilles (retrouvées sur place) prouvent, selon des experts en armement, qu’il s’agit de balles réelles et non de balles en caoutchouc » a écrit le journaliste de la wilaya de Annaba Mustapha Bendjama sur son compte Facebook su lequel il a publié deux vidéos du lieu de l’incident.

Les lieux du drames et les douilles qui prouvent, selon des experts en armements, qu'il s'agit de balles réelles et non…

Gepostet von Mustapha Bendjama am Mittwoch, 20. Mai 2020