Algérie Poste peine à promouvoir la monétique auprès de ses 14 millions de clients

Le Gouvernement a annoncé dans un communiqué publié mardi, la mise en place de cinq mesures visant à résoudre le problème de manque de liquidité qui prévaut depuis quelques semaines au niveau des bureaux d’Algérie Poste (AP).

Il s’agit en premier lieu, de prolonger, selon la demande, des horaires d’ouverture des bureaux d’Algérie Poste.

La deuxième mesure consiste en la généralisation de l’accès aux distributeurs automatiques des banques aux titulaires des cartes de paiement d’Algérie Poste.

Quant à la troisième, elle prévoit l’association des walis dans la gestion de la distribution de l’argent aux banques et aux bureaux d’Algérie Poste. Cette décision a pour objectif d’orienter les transferts de fonds selon la demande.

Le communiqué du gouvernement a annoncé, en outre, le renforcement de la coordination entre les institutions financières et Algérie Poste en vue de permettre à cette dernière de capter le surplus de liquidité.

Enfin, le gouvernement encourage voire fait appel aux organisations de la société civile pour s’impliquer dans l’organisation des files d’attente devant les guichets d’Algérie Poste.

La pression enregistrée dans les bureaux d’Algérie Poste se justifie, selon la même source, par les mesures de précaution prises pour lutter contre la COVID-19, en premier lieu.