1- Description de notre association :

 

L’association Scientifique des Etudiants en Pharmacie d’Alger, « ASEPA », est une organisation estudiantine ayant vu le jour en 2009, quand une poignée d’étudiants se rendit compte que le rôle du pharmacien dans son domaine commençait avant même l’obtention de son diplôme, le cursus universitaire étant en fait le meilleur moment pour développer diverses compétences requises dans la vie professionnelle.

 

ASEPA compte aujourd’hui plus de 600 membres, réunis par une vision commune, celle d’un meilleur étudiant, pour un meilleur pharmacien.

 

Elle a pour but de :

 

• Développer les compétences personnelles et professionnelles de l’étudiant en pharmacie.

 

• Faire découvrir et redécouvrir la pharmacie et ses débouchés.

 

• Redorer le blason de l’étudiant et du pharmacien Algériens à l’échelle régionale, nationale, mais aussi internationale.

 

• Fournir les outils dont l’étudiant aura besoin pour briller pendant et après son cursus.

 

• Eveiller la curiosité des adhérents par rapport à la pratique de la pharmacie en dehors de l’Algérie, en les invitant à participer à des programmes d’échanges et à des congrès et symposiums internationaux.

 

• Permettre d’ores et déjà aux étudiants de devenir acteurs de santé publique, en participant à titre d’exemple, à des journées de sensibilisation au profit du grand public.

 

• Inciter les apprenants à découvrir leurs passions, points forts, et points faibles, et à aller de l’avant en fonction de ceux-ci : en exploitant les points forts et en améliorant les points faibles.

 

• Former des professionnels aussi qualifiés que possible, aussitôt que possible : c’est-à-dire tant que ces derniers sont encore étudiants à l’université.

 

 

 

2- Description du volet santé publique :

 

En tant que futur Dr en Pharmacie, la santé publique est, pour nous tous, une affaire primordiale. C’est pour cela qu’ASEPA a fait du volet Santé Publique l’un de ses plus grands volets. En effet, celui-ci englobe les actions phares de notre association qui sont bien sûr les journées et campagnes de sensibilisation et parfois même de dépistage comme c’est le cas du diabète et de l’hypertension artérielle.

 

Mais qu’est-ce qu’une campagne ou une journée de sensibilisation ?!

 

Eh bien comme son nom l’indique, une campagne de sensibilisation a pour but d’éclairer et d’attirer l’attention du grand public sur une maladie telle que le SIDA, la tuberculose… Ou bien un fléau donné, tel que la toxicomanie, le tabagisme etc… Tout cela, afin d’inculquer aux gens la notion de: “mieux vaut prévenir que guérir” mais aussi pour leur apprendre à mieux tolérer leurs maladies et les inciter à bien se prendre en charge.

 

Et cela dans le but d’améliorer le degré de conscience du grand public sur l’importance de prendre soin d’eux-mêmes.

 

 

 

3-Description de l’évènement :

 

– C’est une campagne de sensibilisation organisée pour le grand public afin de faire connaitre le médicament générique et les avantages qui présente en vue de changer les idées reçues des gens et surtout les convaincre qu’il s’agit d’un produit identique au princeps

 

– Cette journée aura lieu à deux endroits : la station de métro tafourah et à côté de la grande poste où les bénévoles vont sensibiliser les gens puis leurs poser des questions à l’aide d’un quiz pour mieux fixer les infos et celui qui aura toutes les réponses gagnera un cadeau symbolique.

 

Date :samedi 24 février 2018

 

 

 

4- Remarques à ajouter :

 

-Efficaces, sûrs et économiques, les médicaments génériques représentent un atout majeur pour le système de santé. En moyenne 30 % moins chers que les médicaments d’origine pour un service médical équivalent, ils permettent d’économiser environ 1,3 milliard d’euros par an (en France).

 

-Promouvoir l’usage des médicaments génériques, c’est permettre la prise en charge de traitements innovants et contribuer à garantir un accès aux soins pour tous. Donc notre mission consiste à améliorer l’acceptation du patient et l’inciter à acheter le médicament générique car ce n’est que bénéfique pour lui (prix bas, même effet ou parfois meilleur).

 

 

 

5- Quelques statistiques :

 

– En France 73% de la population utilisent les médicaments génériques quand ils sont malades et 91% en sont satisfaits

 

-D’après un sondage fait récemment par une chaine algérienne, 83% des gens pensent que les médicaments génériques sont de moindre qualité que les princeps (ce n’est pas officiel).