17 mars 2014 11:36

Algérie – Election présidentielle ou « dynastisme » collectif de la « famille révolutionnaire » ? (opinion)

  Ahmed Henni* relève que cinq des six candidats à la présidentielle d’avril 2014 appartiennent à une des ramifications de la grande « famille révolutionnaire » (moudjahidine, enfants de chouhada, enfants de moudjahidine, FLN). Pour lui, c’est là le signe d’un « authentique dynastisme collectif, qui admet, certes, les compétitions individuelles, mais...

12 mars 2014 10:19

Sortir Bouteflika par Ippon

  Les « succès » de M. Bouteflika, estime l’auteur* de cette contribution, sont factices, et les arguments en faveur d’un 4e mandat, le « développement des infrastructures » comme la « résolution de la crise du logement », peuvent être retournés contre le « candidat du système ». Pour Waël Hasnaoui, si Ali Benflis ne veut...

12 mars 2014 7:27

Elections présidentielles d’avril 2014 : le système aux aguets

  Pour l’auteur de cette contribution*, « orpheline d’une direction et d’un projet politique, la protestation populaire oscille entre une indignation désarmée et l’émeute, avec tous les dangers d’une dégénérescence dans une logique communautaire ».

8 mars 2014 8:45

Sept toubibs au chevet du quatrième mandat (opinion)

Pour l’auteur de cette contribution, la riposte à la candidature de M. Bouteflika à un 4e mandat pourrait être aussi… médicale. Les médecins algériens, écrit-il, doivent exiger la radiation de ce collègue anonyme qui a délivré au chef de l’Etat un faux certificat de bonne santé. C’est à ce...

8 mars 2014 8:45

Sept toubibs au chevet du quatrième mandat (opinion)

Pour l’auteur de cette contribution, la riposte à la candidature de M. Bouteflika à un 4e mandat pourrait être aussi… médicale. Les médecins algériens, écrit-il, doivent exiger la radiation de ce collègue anonyme qui a délivré au chef de l’Etat un faux certificat de bonne santé. C’est à ce...

8 mars 2014 12:06

Egypte – Fissures dans l’alliance entre l’armée et les forces anti-islamistes

Quelques mois après la déposition du président islamiste Mohamed Morsi, la sacro-sainte alliance entre l’armée et les courants politiques hostiles aux Frères musulmans montre de premières fissures. Pour Alain Gresh*, ceux qui, aveuglés par leur haine des islamistes ne voyaient pas l’ancien régime se reconstituer, semblent revenir à la...

8 mars 2014 12:06

Egypte – Fissures dans l’alliance entre l’armée et les forces anti-islamistes

Quelques mois après la déposition du président islamiste Mohamed Morsi, la sacro-sainte alliance entre l’armée et les courants politiques hostiles aux Frères musulmans montre de premières fissures. Pour Alain Gresh*, ceux qui, aveuglés par leur haine des islamistes ne voyaient pas l’ancien régime se reconstituer, semblent revenir à la...