8 mars 2014 8:45

Sept toubibs au chevet du quatrième mandat (opinion)

Pour l’auteur de cette contribution, la riposte à la candidature de M. Bouteflika à un 4e mandat pourrait être aussi… médicale. Les médecins algériens, écrit-il, doivent exiger la radiation de ce collègue anonyme qui a délivré au chef de l’Etat un faux certificat de bonne santé. C’est à ce...

8 mars 2014 8:45

Sept toubibs au chevet du quatrième mandat (opinion)

Pour l’auteur de cette contribution, la riposte à la candidature de M. Bouteflika à un 4e mandat pourrait être aussi… médicale. Les médecins algériens, écrit-il, doivent exiger la radiation de ce collègue anonyme qui a délivré au chef de l’Etat un faux certificat de bonne santé. C’est à ce...

8 mars 2014 12:06

Egypte – Fissures dans l’alliance entre l’armée et les forces anti-islamistes

Quelques mois après la déposition du président islamiste Mohamed Morsi, la sacro-sainte alliance entre l’armée et les courants politiques hostiles aux Frères musulmans montre de premières fissures. Pour Alain Gresh*, ceux qui, aveuglés par leur haine des islamistes ne voyaient pas l’ancien régime se reconstituer, semblent revenir à la...

8 mars 2014 12:06

Egypte – Fissures dans l’alliance entre l’armée et les forces anti-islamistes

Quelques mois après la déposition du président islamiste Mohamed Morsi, la sacro-sainte alliance entre l’armée et les courants politiques hostiles aux Frères musulmans montre de premières fissures. Pour Alain Gresh*, ceux qui, aveuglés par leur haine des islamistes ne voyaient pas l’ancien régime se reconstituer, semblent revenir à la...

4 mars 2014 9:08

Abdelaziz Merkel, le chancelant chancelier algérien

Selon le Premier ministre Abdelmalek Sellal, Abdelaziz Bouteflika n’a pas moins droit que la chancelière allemande à un nombre infini de mandats à la tête de l’Etat. Yassin Temlali s’interroge, dans ce billet, sur la pertinence de cette surprenante analogie.

26 février 2014 6:42

Economie et gouvernance, le mot insoutenable devient un concept algérien unique

  La situation n’a jamais été aussi limpide ce samedi 22 février 2014 : Le matin à l’hôtel Hilton, les anciens dirigeants algériens du secteur de l’énergie réunis pour le Club Energy à l’occasion du 24 février avertissaient de la fin d’une époque. L’après-midi, Abdelmalek Sellal décrétait à partir...