Dans une note adressée aux opérateurs économiques, le ministère du Commerce a fixé une nouvelle liste de huit produits interdits à l’exportation dont l’ail, le sucre, les pâtes alimentaires et les masques.

Cette nouvelle liste qui compte 55 positions et sous positions tarifaires des douanes, comprend toute sorte de semoule dont les semoules de blé et d’orge, la farine, les huiles de soja, les gels et savons pour les mains.

Le document comprend également les pâtes alimentaires dont le couscous, les spaghettis, les nouilles, les lasagnes, les gnocchis, ravioli, cannelloni et les macaronis.

Cette décision, faut-il le rappeler, intervient dans le cadre des mesures visant à garantir la disponibilité des produits de première nécessité sur le marché national.

Le ministère du Commerce avait informé, le 10 aout dernier, les exportateurs algériens que la suspension des exportations a été levée sur les produits pour lesquels l’Algérie dispose de capacités de production, à l’exception des produits subventionnés ou fabriqués à partir des produits subventionnés.