Après la signature en novembre dernier d’une convention portant prolongation du contrat de livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) par l’Algérie à la Turquie pour dix années supplémentaires, les deux pays se sont accordés sur un prix ‘’gagnant-gagnant’’.

 

La Turquie s’est accordée  avec l’Algérie sur un prix ‘’gagnant-gagnant’’ pour la livraison de 4 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié (GNL) pour répondre à ses  besoins intérieurs qui connaissent une forte augmentation pendant l’hiver.

L’agence de presse italienne Ansa qui a rapporté l’information mardi affirme que ce prix d’achat – non dévoilé par la presse turque- a été décidé lors de la rencontre qui s’est tenue lundi en Turquie, entre le ministre de l’Energie Youcef Yousfi et son homologue turc Taner Yildiz. Cette rencontre fait suite à la signature le 19 novembre dernier à Alger, d’une convention portant prolongation de 10 ans du contrat de livraison de GNL algérien vers la Turquie, signé en 1995, « avec augmentation de 50% du volume ».

Livraison à partir du 1er janvier 2015

Lors de cette rencontre, M. Yıldız a souligné que l’Algérie commencera sa première livraison de  près de 4 milliards de mètres cubes de gaz naturel liquéfié dès le 1er janvier 2015 et se poursuivra pendant les 10 prochaines années, selon le  quotidien turc Star. Le ministre de l’énergie turc a fait part à cette même occasion, de la volonté de son pays d’investir dans des projets énergétiques en Algérie, notamment dans l’industrie pétrochimiques.

Avec 4.4 milliards de dollars d’échanges en 2013, la Turquie est devenue le 7ème fournisseur de l’Algérie et son 9ème client. L’Algérie importe de la Turquie essentiellement des semi-produits, biens d’équipements industriels ainsi que des biens de consommations alimentaires pour 2,07 milliards de dollars. Les exportations algériennes sont dominées à 90% par les hydrocarbures et les produits dérivés.