Les services de la Sûreté nationale ont procédé, durant la période du confinement en mai dernier, au contrôle de 225.591 personnes et recensé 1.093 infractions relatives au non respect de la distanciation physique imposée dans le cadre des mesures de lutte contre la COVID-19, a indiqué, mercredi, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Dans le cadre de l’application des mesures de confinement face à la propagation de la pandémie COVID-19, “les services de police ont procédé, durant le mois de mai, au contrôle, au niveau national, de 225.591 personnes et 120.409 véhicules dont 18.113 véhicules en infraction mis en fourrière, outre le contrôle de 10.616 motocyclettes dont 5.412 mis en fourrière pour infraction aux mesures de confinement”, a précisé le communiqué.