Le ministère tunisien de la Santé a signalé lundi trois nouveaux cas importés de COVID-19, portant le nombre total des cas confirmés à 1.172, dont 50 décès.

Détectés auprès de ressortissants, récemment rapatriés et désormais en centre de quarantaine obligatoire, les trois nouveaux cas de contamination ont été répertoriés dans les deux provinces de Jendouba (nord-ouest) et Kasserine (centre-ouest).

Dans son bilan épidémiologique, le ministère a précisé que le nombre de guérisons s’élevait à 1.029 et que 93 autres patients étaient encore porteurs du virus.

Depuis la déclaration officielle de l’épidémie en Tunisie le 2 mars dernier, le ministère tunisien de la Santé a pu effectuer quelques 69.219 tests de dépistage.

Lors d’une conférence de presse ce lundi à Tunis, le ministre tunisien de la Santé, Abdellatif Mekki, a affirmé qu’il fallait projeter une seconde vague possible de coronavirus à l’automne.