Plusieurs régions de l’intérieur du pays souffrent d’une pénurie de farine et de semoule, notamment dans les gouvernorats de Kasserine, Gafsa, Medenine et Tataouine, a indiqué le président de l’Organisation Tunisienne pour informer le consommateur (OTIC), Lotfi Riahi, samedi 28 mars 2020.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, Riahi a fait savoir que l’OTIC a reçu plusieurs réclamations de la part des citoyens, à ce propos, soulignant que ces deux produits sont considérés indispensables, notamment dans ces régions où le nombre de boulangeries est très limité, et les habitants fabriquent leur pain à domicile.

Il a pointé du doigt la frénésie d’achat qui s’est emparée de nombreux citoyens, et surtout le problème de “la spéculation ciblant des produits alimentaires, qui s’est largement propagée, ces derniers jours, dans les différentes régions de la Tunisie, en raison de cette conjoncture délicate, caractérisée par la propagation du Coronavirus”.