La chute du nombre de touristes internationaux due à la pandémie de coronavirus a entraîné une perte de 460 milliards de dollars pour le secteur au premier semestre, a estimé mardi l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Au total, le nombre de touristes internationaux a plongé de 65% au premier semestre, marqué par la fermeture des frontières et les restrictions pour les voyageurs, entraînant pour le secteur des pertes qui “multiplient par cinq celles enregistrées durant la crise économique et financière de 2009”, a détaillé cet organisme des Nations unies basé à Madrid dans un communiqué.