Selon le Centre pour la science et l’ingénierie des systèmes (Center for Systems Science and Engineering, CSSE) de l’Université Johns Hopkins, le nombre de décès dus au COVID-19 dans le monde a dépassé les 990.000 samedi.

Plus précisément, ont montré les données du CSSE, le nombre de morts dans le monde est passé à 990.738, avec plus de 32,6 millions de cas enregistrés au niveau mondial à 15H23 (19H23 GMT).

Les Etats-Unis restent le pays le plus touché par la pandémie, avec 7.065.019 cas et 204.249 décès, ce qui représente plus de 20% du bilan mondial des décès.

Le Brésil arrive au deuxième rang mondial avec 140.537 décès, suivi de l’Inde avec 93.379.

Enfin, parmi les pays ayant enregistré plus de 30.000 morts, figurent également le Mexique, le Royaume-Uni, l’Italie, le Pérou, la France et l’Espagne.