La production et la distribution en Amérique du Sud du futur vaccin contre le coronavirus élaboré par le laboratoire AstraZeneca et l’université d’Oxford seront confiées à l’Argentine et au Mexique, a annoncé mercredi le président argentin Alberto Fernandez.
“Le laboratoire AstraZeneca a signé un accord avec la Fondation Slim pour produire entre 150 et 250 millions de vaccins destinés à toute l’Amérique latine à l’exception du Brésil, qui seront disponibles pour le premier semestre 2021 et seront répartis équitablement entre les pays à la demande des gouvernements”, a dit le Chef de l’Etat lors d’une conférence de presse.

L’annonce est intervenue après une rencontre entre le président Fernandez et des représentants à Buenos Aires d’AstraZeneca et de la société de biotechnologie mAbxience.

“En Argentine, AstraZeneca a choisi le laboratoire Masayans, qui sera le producteur du réactif du vaccin. C’est une reconnaissance de la qualité des laboratoires argentins. Le Mexique sera en charge de l’emballage du vaccin et de l’achèvement du processus de production”, a expliqué Alberto Fernandez.

L’idée est de fournir l’Argentine et d’autres pays d’Amérique latine à partir du premier semestre 2021, sur la base des résultats des études de phase III et des approbations réglementaires. La possibilité de produire des millions de doses en plus de ce que prévoit cet accord initial est en cours d’évaluation.

L’accord entre le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca et la Fondation Slim, qui financera la production, “permet d’accéder à des prix plus raisonnables”, entre 3 et 4 dollars la dose, a estimé le président argentin. “C’est très important pour l’Amérique latine car cela permet à tous nos pays d’y accéder”.