La Chine prévoit d’être en capacité d’ici à la fin de l’année de produire 610 millions de doses par an de plusieurs vaccins contre le Covid-19, ont annoncé vendredi à Pékin des responsables chinois de la santé.

La mise au point de onze vaccins chinois, sur 59 projets au total, est désormais entrée dans la phase des essais cliniques, a à cet égard souligné Wu Yuanbin, du ministère de la Santé.

Le travail de recherche et de développement en Chine de vaccins contre le Covid-19 occupe une position de premier plan, ajoute la même source, avant de souligner le bon niveau de l’innocuité vaccinale et l’absence de graves effets indésirables. “L’innocuité du vaccin utilisé dans l’urgence a été totalement authentifiée mais son efficacité n’a pas été complètement certifiée”, a de son côté noté Zheng Zhongwei, de la Commission nationale de la santé, promettant que le produit final serait “accessible” au grand public.

Deux vaccins fabriqués par la société China National Biotec Group (CNBG), une filiale de Sinopharm, ont été testés sur plus de 35.000 personnes au Moyen-orient, a souligné Wu Yuanbin, auxquels s’ajoute un autre grand producteur chinois de vaccins, Sinovac, qui a procédé à des essais en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est.

Un vaccin mis au point en commun par CanSino Biologics et l’armée chinoise devrait lui aussi donner lieu à des tests à l’étranger, cette fois dans des pays européens et asiatiques qui ont donné leur accord, selon ces responsables.