Le tribunal criminel d’Alger a entamé ce mercredi  le procès de l’affaire dite  »autoroute est-ouest » dans laquelle sont impliquées 16 personnes et sept entreprises étrangères (en tant que personnes morales).

 

Le procès de l’Autoroute Est-ouest est reporté à une session ultérieure pour absence de l’avocat de Madjdoub, Me William Bourdon.  

L’audience est suspendue pour une heure afin de délibérer sur les annulations de poursuites demandées et le cas de Medjdoub  

Me Miloud Brahimi « La présence du représentant du Trésor public est une honte! c’est scandaleux. Il ne doit pas intervenir dans l’audience pénale. » Le président du tribunal dit que le tribunal a déjà statué sur la question en disant que sa constitution est prématurée.

Me Bourayou demande le report (du procès) à cause de l’absence des avocats de Medjdoub. Et ce pour un procès équitable. Medjdoub tient à ses avocats et refuse la demande du juge de faire appel à un autre avocat ou lui désigner un avocat d’office. 

 L’avocat des frères Bouznacha (cambistes) demande l’annulation des poursuites contre ses clients.

L’avocat des frères Bouznacha (cambistes) demande l’annulation des poursuites parce qu’il n’a pas eu de plainte des Douanes. Et dans la forme il n’y pas de PV de constat de violation de la législation des changes. Il dénonce une violation des procédures de la part de la police judiciaire qui a demandé aux Douanes de se constituer dans l’affaire. 

Vers un report du procès?

« ‘Le procès de l’affaire de l’autoroute Est-ouest pourrait être reporté en raison de l’absence de l’avocat de Medjdoub Chani principal accusé dans ce dossier », a indiqué Me Khaled Bourayou, membre du collectif de défense des 23 accusés.

L’audience reprend. Le président du tribunal estime que la constitution du Trésor public comme partie civile est prématurée à ce stade du procès. 

Audience suspendue

Le juge décide de suspendre l’audience pour examiner la requête du trésor public

 

La mise au point du parquet!

Après les contestations des avocats qui estiment que l’article 240 des procédures n’a pas été respecté dans la constitution du trésor public partie civile, le parquet affirme que la procédure a été respectée et que le Trésor public pouvait se constituer partie civile à tout moment.

Selon lui le ministère public n’a pas demandé au trésor de se constituer

L’avocat du Trésor public rappelle la contribution de l’Etat dans le financement du projet de l’autoroute Est-ouest. Il rappelle aussi que c’est la seconde fois où sa constitution est contestée en référence au procès de Sonatrach le 15 mars dernier.

L’avocat Me Bourayou conteste la constitution du trésor public partie civile

Comme dans l’affaire Sonatrach, Me Bourayou, conteste la constitution du Trésor public partie civile. Pour lui, aucune expertise n’a été faite pour établir le préjudice pour ce dernier

7 témoins manquent à l’appel

Sept témoins sont absents à l’appel notamment Hamid Melzi, directeur de la résidence d’État du sahel (Club des Pins et Moretti) et Oussama Soltani, fils de l’ancien ministre et un des dirigeants du MSP Bouguerra Soltani

Les avocats de l’accusé principal sont absents

Les avocats de l’homme d’affaires Medjdoub Chani sont absents. Ces avocats se sont solidarisés avec ses deux avocats français qui n’ont pas obtenu de visas.