Une dizaine d’Algériens ont manifesté en début de soirée devant le siège du réseau social Facebook, à Paris pour dénoncer la fermeture des comptes, pages et groupes pro-Hirak.

Répondant à des appels lancés sur la toile pour manifester devant les sièges du Facebook dans les quatre du monde, une dizaine de personnes ont tenu un rassemblement en début de soirée devant les locaux du plus grand réseau social au monde, à Paris. Ils ont exprimé leur mécontentement après le blocage et le suppression des dizaines voire des centaines de comptes, pages et groupes pro-Hirak par la direction de Facebook.

« Pouvoir assassin, facebook complice » est le principal slogan scandé par les manifestants qui ont surpris les fonctionnaires de facebook qui observaient la scène des fenêtres de l’édifice.

D’autres actions auront lieu en France et dans d’autres pays au cours des prochains jours devant les locaux de Facebook. L’opposant Mohamed Laâbi Zitout a lancé de son côté un appel à tous les Algériens établis à l’étranger pour agir contre la direction de facebook.