Des citoyens de différents quartiers de la ville de Lakhdaria, qui se situe à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest du chef-lieu de la wilaya de Bouira, ont fermé ce mardi, le passage du tronçon autoroutier qui se situe à la sortie nord de la ville.

Ainsi, les usagers qui se rendaient à la capitale ont été grandement pénalisés. D’autres passagers, du moins ceux qui n’étaient pas pris dans la spirale de l’énorme embouteillage qui était engendré par ce blocage, ont pu contourner cet obstacle en empruntant la RN 05.

Les citoyens de Lakhdaria ont opté pour cette forme de contestation, en raison de la pénurie d’eau qu’ils endurent depuis des jours.

Ces derniers ont expliqué qu’ils ont d’abord fermé le siège de l’Algérienne des eaux (ADE) de leur  commune, dans la matinée d’aujourd’hui, afin de protester contre la passivité des services de cette entreprise, qui les ont privés d’eau potable même pendant les deux jours de l’Aïd Al-Adha.

« Nous avions voulu attirer l’attention des responsables de cette entreprise sur les peines que nous subissons, particulièrement en ces temps de forte canicule », a clamé un citoyen de Lakhdaria.

Au moment où nous rédigeons cet article, l’autoroute demeure toujours fermée au niveau de Lakhdaria.