Image/ Maghreb Émergent

Selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) « tout les étudiants interpellés aujourd’hui à la marche d’Alger ont été relâchés, sauf un étudiant qui a été transféré de Sidi Abdellah vers une autre destination inconnue ».

Pour rappel, la 33eme marche des étudiants à Alger a été violemment réprimée par les forces de l’ordre. Plusieurs dizaines de citoyens ont été interpellés au square Port-Said et à la rue Larbi Benmhidi.

Selon le communiqué du CNLD, publié sur sa page Facebook, il « reste encore deux autres citoyens en détention ».

« L’étudiant (…) qui est en ce moment en garde à vue dans un commissariat, Fouad Bachene, étudiant à Bab Ezzouar, sera présenté demain matin devant le procureur du tribunal de Bab Elouad », a-t-il ajouté.