Les présidents d’APC de Bejaia appartenant au Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), ont décidé de ne pas accrocher dans leurs bureaux les portraits du président de la République, Abdelmadjid Tebboune en signe de protestation à la tenue des élections présidentielles du 12 décembre dernier.

« Nous, maires du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) de Bgayet, décidons de ne pas accrocher le portrait de Abdelmadjid Tebboune dans nos bureaux et enceintes de nos mairies », lit-on dans le communiqué du bureau régional du RCD à Bejaia.

« Cette doctrine régnante de la suprématie du cadre est encore une fois remise au goût du jour par la politique de l’appeau », ajoute le document.

Avec cette décision, les maires RCD de Bejaia disent ne pas accepter que « l’illustration de ce président illégitime trône dans nos aires administratives et que nous ne sommes point adeptes des pressions juvéniles des apprentis politicards versés dans la bondieuserie de l’avilissement. Ces derniers ne sauront orienter nos décisions mûres et réfléchies ».

Par la même occasion, les présidents d’APC RCD de la wilaya de Bejaia réaffirment leur engagement pour le Hirak. « Nous ne piétinerons nullement nos principes et nous ne serons jamais à la solde de ceux qui soufflent le chaud et le froid pour plaire ou pour offrir leurs services; une servilité qui ne fera qu’accentuer leur chute. Nous sommes, et continuerons, à être présents aux côtés du peuple algérien et à honorer la volonté populaire, conformément au bon sens, à l’équité et à la justice », disent-ils.