Hakim Addad

Trois militants de l’association Rassemblement action jeunesse (RAJ), Ahcene Kadi, Djalal Mokrani et Hakim Addad ont été interpellés par la police vers 17h de ce samedi, 13 avril 2019 à la Grande poste, à Alger.

Les militants se trouvaient sur place pour participer à un rassemblement censé se tenir chaque jour  à 17H à la Grande poste. La police les a interpellés peu avant la tenue du rassemblement, a déclaré à Maghreb Émergent le président du RAJ, Abdelwahab Fersaoui.


Ahcene Kadi

Fersaoui a qualifié cet acte de retour aux pratiques d’avant 22 février alors que « la capitale était fermée et interdite aux Algériens ».  « La réappropriation de l’espace public qui est le 1e acquis du 22 février est  remis en cause », a-t-il ajouté.  Pour lui, le pouvoir en place veut casser et affaiblir le mouvement populaire.


Djalal Mokrani

Il faut noter qu’un groupe de citoyens, activistes, artistes, militants et étudiants a décidé  de tenir un rassemblement tous les jours  à 17H au niveau de la Grande poste, à Alger. Cette décision a été prise après l’arrestation de militants et de journalistes samedi 06 avril passé alors qu’ils tenaient un rassemblement à ce même endroit.

https://www.facebook.com/RajAlgerie/videos/2376752939221657/