Plusieurs personnalités nationales, qui n’ont pas marché le 22 février dernier, ont rejoint la voie du peuple ce vendredi 1er mars.

A Alger, la star des manifestants était l’héroïne de la guerre de libération nationale, Djamila Bouhired. Avec son visage rayonnant et une rose en main, offerte par une citoyenne, elle n’a pas raté l’occasion pour soutenir la cause du peuple.

La première fortune du pays, l’homme d’affaire Issad Rabrab a rejoint les manifestants au niveau de la place 1er mai.

Les chef de partis politiques, Sofiane Djilali, Mohamed hadj Djilani, Benbitour, Ali Benflis, Said Saidi

Les femmes et hommes de cultures, à l’instar de Salah Ougrout (Souilah), Farida Krim