Les travailleurs de Metal Structure une firme qui s’occupe de la construction métallique, filiale du groupe CEVITAL ont organisé une marche de protestation aujourd’hui dans la ville de Bouira.

 « Libérez Rebrab, Djibou Saïd (ramenez Saïd », « Le peuple demande le départ du système qui a dévasté le pays », « Celui qui importe la première technologie est en prison et celui qui importe de la cocaïne est libre », « la noukhalit beina essoukari oua el cocaïne (il ne faut mélanger entre le sucre et la cocaïne) » et « Libérez le premier créateur de l’emploi et des richesses », pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants.

Après avoir arpenté plusieurs passages, les manifestants on observé une halte devant le siège de la cour de justice, où ils ont scandé des slogans en faveur de Rebrab et contre le régime. « Nous demandons l’arrestation de la bande ! » « Nous demandons la justice et non l’injustice ! », ont-il lancé, entre autres.

Une déclaration commune a été lue par un représentant des travailleurs, dans laquelle ils dénoncent « l’arrestation arbitraire et hollywoodienne de notre PDG Issad Rebrab. Cette arrestation intervient en pleine révolution pacifique que le peuple algérien a entamé depuis le 22 février dans le but de changer radicalement le système politique et de se réapproprier son droit à l’autodétermination ».

 Selon le collectif du groupe Cevital, cette arrestation vise « l’embrasement de la Kabylie qui a été toujours la locomotive de toutes les luttes justes et nobles, dans le but de l’isoler politiquement du reste de l’Algérie en ces moments qui nous dictent l’union et la solidarité ». Il s’agit également pour eux « du sabotage du groupe Cevital afin de permettre aux amis Emiratis de s’installer dans notre pays ». Et d’ajouter : « conscients que la justice doit obéir à la force de la loi et non à la loi de la force, nous demandons la libération immédiate et inconditionnée de notre PDG qui reste le premier créateur de l’emploi et de la richesse en Algérie ».

Les protestataires ont ensuite poursuivi leur marche  en empruntant le grand boulevard de la ville. Il faut souligner que dans la wilaya de Bouira, le groupe Cevital représente plus de 1.000 travailleurs à travers l’implantation de ses filiales Metal Structure (construction métallique), Baticompos (composants industriels), Numilog (transport et logistique), et Uno Shopping Center (centre commercial régional).