Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab a fait état jeudi à Alger de concertations en cours avec la partie en charge de l’initiative allemande “Desertec” pour le lancement des projets de centrales solaires.

Auditionné par la Commission des Finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre de l’examen du projet de loi de règlement budgétaire pour l’exercice 2017, le ministre a précisé que la Sonelgaz a effectivement entamé les concertations avec la partie allemande sur les projets de centrales solaires, y compris les aspects opérationnel et juridique.

En avril dernier, la Sonelgaz avait signé avec l’initiative “Desertec” un mémorandum d’entente pour élaborer une vision commune de coopération entre les deux parties.

La première étape de cette coopération comprend des études techniques détaillées des capacités de l’Algérie en énergie solaire, outre la formation et la qualification de spécialistes algériens dans ce domaine.

L’initiative “Desertec” s’inscrira dans le cadre de la mis en œuvre de la stratégie nationale de transfert énergétique de l’Algérie, ajoute le ministre.