Deux manifestants du hirak ont été libéré ce lundi par les juges des tribunaux de Mostaganem et Batna, a indiqué le Comité national pour la libération des détenus d’opinion (CNLD).

Le premier détenu, Hakim Aissi, en détention depuis le 5 juillet pour port de l’emblème amazigh à Mostaganem, a été libéré ce lundi par le juge de la Cour de Mostaganem, malgré que le procureur général lui avait requis une peine de deux ans de prison.

Pour le deuxième détenu libéré ce lundi, il s’agit de Massil Djahara, poursuivi lui aussi « pour détention du drapeau amazigh » dans la wilaya de Batna.

Des rassemblements ont été organisé devant les deux tribunaux par des militants du hirak et des membre de leurs familles, en solidarité aux deux détenus.