harragas
Trois personnes du groupe des  11 harragas ayant démarré de Tazaghart dans la wilaya de Tizi Ouzou  et qui avaient disparu en mer hier ont été retrouvés cet après midi sur la côte de Dellys, a-t-on appris de sources sécuritaires.

La même source confirme que les harragas qui étaient à bord d’une barque avaient été secouru par des pêcheurs hier mercredi 4 décembre 2018 vers 2h du matin. Les marins avaient réussi à sauver six personne, qui quitteront l’hôpital d’Azeffoun cette fin de journée et ont repêché deux corps sans vie.

«Les harragas ont démarré de Tazaghart – Azeffoun hier à 1h du matin. Après avoir avancé de 08 km en mer, ils se sont retrouvés au milieu d’une tempête. En essayant de rebrousser chemin, la barque s’est rempli d’eau s’est retournée » a détaillé notre source.

Originaire de Dellys dans la wilaya de Boumerdes, Karim Zaoui qui conduisait la barque a s’est sacrifié pour sauver la vie de ses amis, il pris le risque de revenir dans l’eau glacée vers la barque retournée pour récupérer les gilets de sauvetage et les distribuer aux naufragés. Il mourra d’épuisement et de froid. Le deuxiéme corps retrouvé est celui de Medour Mohamed de la ville de Tigzirt- Tizi Ouzou, il avait pris le risque avec ses amis de tenter de rallier l’Espagne à partir de la côte.

Les 11 migrants clandestins sont originaires des deux villes côtières de Tizi Ouzou, Iflissen et Tigzirt et de Dellys.