Ils ont voté… et puis, après? (Léo Ferré). Photo non signée publiée sur Euroalgérie.org.

Selon le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, cité par Algérie Presse Service, ces saisines n’avaient aucun impact sur le déroulement des élections locales.

 

 

Les opérations de vote pour les élections locales du 23 novembre 2017 ont été clôturées à 20 heures.

Les électeurs qui se sont rendus dans les centres de vote ont élu leurs représentants aux assemblées locales (communales et wilayales). Ils les ont élus parmi 165.000 candidats aux APC et 16.000 autres candidats aux APW. Un total de 12.457 centres de vote et 55.866 bureaux de vote sont ouverts pour recevoir les électeurs.

Selon le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, cité par Algérie Presse Service, plus de 690 saisines ont été enregistrées. Il a toutefois souligné que ces saisines n’avaient aucun impact sur le déroulement des élections locales.

Pour rappel, le vote avait été prorogé d`une heure (de 19h à 20h) dans 45 wilayas.

Selon le ministre de l’Intérieur Noureddine Bedoui, le taux de participation a atteint à 17 heures 34,46% pour les Assemblées populaires de wilayas (APW) et 33,26% pour les Assemblées populaires communales (APC).

A 14 heures, ce taux était 19,10% pour les Assemblées populaires de wilayas (APW) et 19,76% pour les Assemblées populaires communales (APC). A 11 heures, il se situait à 6,8% et 7,05 %, respectivement.

Le président Bouteflika est apparu en public à l’occasion de ce scrutin, Il a voté peu avant midi dans la commune d’El Biar, à Alger. Il était accompagné de plusieurs membres de sa familles dont ses ceux frères Nacer Bouteflika et Saïd Bouteflika, qui est également un de ses conseillers.