Le deuxième  »cimentier » du Maroc a enregistré des résultats en hausse de 30% en 2015, en dépit d’un marché du bâtiment morose.

 

 »Ciments du Maroc », filiale de l’Italien  »Italcimenti » au Maroc annonce de bon résultats pour 2015, avec des bénéfices en hausse et une activité en sensible progression, tirée par l’activité granulat et béton. Coté à la bourse de Casablanca, Ciments du Maroc, détenu majoritairement par Italcimenti, annonce cette semaine, après un Conseil d’administration tenu le 11 février,  un chiffre d’affaires en hausse de 8,5% à 3,73 milliards de dirhams soit environ 343 millions d’euros. Le groupe a dégagé un bénéfice net en hausse de 34,5% à 1,093 milliard de dirhams avec une marge nette de 29,3%. Mais, ce résultat bénéficie, selon un communiqué du groupe, d’une reprise de provision (Suez Cement) de 152 millions de dirhams, soit environ 13% du résultat. Le résultat net du groupe (RNPG) avait stagné (-0,8%) en 2014. Par ailleurs, le chiffre d’affaires opérationnel a progressé de 8,5% à 3,73 milliards de dirhams, alors que l’excédent brut d’exploitation a progresse de 13,3% à 1,68 milliard de dirhams. Le groupe compte trois usines à Ait Baha (Agadir), Had Hrara (Safi) et M’zoudia (Marrakech), un centre de broyage au Sahara Occidental occupé ( Laâyoune) et un autre d’ensachage à Jorf Lasfar, et conduire un projet de centre de broyage à Dakhla, également au Sahara occidental occupé.

Le granulat booste les résultats du groupe

Pour autant, ce ne sont pas les activités liées à a production de ciment qui sont à l’origine de ce bilan, mais l’activité granulat. Les ventes de ciment en volume de Ciments du Maroc et de sa filiale Indusaha ont enregistré une hausse de 1,2%, alors que l’activité matériaux granulat a bondi de 30%, dont +38% de hausse pour le béton, toujours selon le communiqué du groupe. Cette performance de l’activité granulats est le résultat d’un fort développement en 2015 du secteur de l’auto-construction, notamment en zone rurale, grâce aux liquidités dégagées suite à la bonne récolte agricole de 2014-2015, selon des commentaires de responsables du groupe. Le groupe va proposer lors de l’assemblée générale prévue le 29 mars, une distribution d’un dividende de 55 dirhams par action (+10% sur 2014), soit globalement 790 millions de DH. Ciments du Maroc est la sixième capitalisation de la bourse de Casablanca, avec près de 17 milliards de dirhams. Outre l’Italien, le marché marocain du ciment compte également le franco-suisse Lafarge-Holcim, géant mondial du ciment.