L’Egypte a commencé mercredi à recevoir du gaz naturel en provenance d’Israël grâce à un accord de 15 milliards de dollars, a annoncé le ministère égyptien du Pétrole. Ce premier pas devrait permettre à l’Etat hébreu de se rapprocher de son objectif de devenir un important exportateur d’énergie.
“Le gaz israélien a été pompé aujourd’hui vers l’Egypte, une étape importante au service des intérêts économiques des deux pays”, a indiqué le ministère dans un communiqué.
Avec ce contrat devenu effectif, il est désormais devenu possible pour Israël d’exporter son gaz vers l’Europe après l’avoir liquéfié en profitant d’installations égyptiennes, a-t-il ajouté.
C’est la première fois que l’Egypte importe du gaz naturel en provenance d’Israël depuis la signature du traité de paix de 1979 liant les deux pays.