Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Chems Eddine Chitoura a annoncé ce dimanche que 100 000 chauffe-eaux solaires seront installés dans des habitations en 2021.

Intervenant dans l’émission LSA Direct du journal Le Soir d’Algérie, Chitour a rappelé que Sonatrach avait fabriqué il y a 10 à 15 ans, pas moins de 700 chauffe-eaux solaires qui seront récupérés, revitalisés, homologués.

Ces chauffe-eaux solaires seront offerts aux écoles et aux hôpitaux, en tant que projet pilote, pour montrer « la faisabilité », a-t-il dit.

Insistant sur la nécessité de préserver l’énergie et réduire sa consommation, le Professeur Chitour a estimé que « le plus grand gisement de l’Algérie, c’est celui de l’économie d’énergie selon lequel 10 à 15% peuvent être économisés ce qui représente 1,8 milliards de dollars ».

Le ministre a ajouté que « nous avons 60 ans d’habitudes et ce n’est pas du jour au lendemain qu’on peut renverser la table » en estimant que « nous vivons au-dessus de nos moyens ».