Une superficie de 6 276 hectares a été parcourue par les feux du 1er juin au 19 juillet, selon un bilan de la Direction générale des forêts (DGF).   

 

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a présidé mardi un Conseil interministériel consacré à l’examen du point de situation sur les incendies de forêts et des modalités d’indemnisation des citoyens ordonnée par le président de la République.

Selon un communiqué des services du Premier ministre, Tebboune a relevé la nécessité de « constituer une commission intersectorielle constituée des ministères de l’Intérieur, des Finances et  de l’Agriculture à l’effet d’assurer le suivi des opérations d’indemnisation des victimes des sinistres dans un délai n’excédant pas les 40 jours et ce, conformément aux instructions du président de la République, de veiller avec l’apport des parties qualifiées dans les travaux d’évaluation et d’expertise, à la réalisation diligente d’un bilan exhaustif et  individualisé faisant ressortir, par wilaya, la nature et la consistance des dégâts occasionnés, et de procéder à la révision et à l’amélioration du dispositif réglementaire déterminant les critères et modalités relatifs à l’ouverture de droits à l’indemnisation ».

Le Conseil s’est déroulé en présence des ministres de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, des Finances, de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, des directeurs généraux de la Protection civile et des Forêts ainsi que des walis des principales wilayas affectées par ce fléau.

Les instructions du Premier ministre ont été données après avoir pris connaissance des  comptes rendus des ministres, des responsables directement impliqués et des walis.

Le ministre de l’Intérieur avait annoncé, lors d’une visite d’inspection à Tizi Ouzou après plusieurs jours de feux de forêt, que le Chef de l’Etat a ordonné l’indemnisation des victimes. « Les feux de forêt qu’a connus Tizi Ouzou et qui ont touché, au total, 17 wilayas du pays sont exceptionnels. C’est une situation exceptionnelle qui nécessite des mesures exceptionnelles », avait il déclaré à Ait Yahia Moussa, la région la plus touchée par récents feux de forêt.

Une superficie de 6 276 hectares a été parcourue par les feux du 1er juin au 19 juillet, selon un bilan de la Direction générale des forêts (DGF).